réparation smartphone Fréjus
dépannage pc frejus
réparation iphone Frejus
dépannage ordinateur frejus
Dépannage de PC à Domicile
previous arrow
next arrow
Dernières actualités
10 décembre 2019informatiqueQuel que soit votre système d’exploitation, que votre ordinateur fonctionne sous Windows ou sous macOS, il est inévitable qu’il devienne de plus en plus lent au fil du temps.  Mais pourquoi un ordinateur devient lent ? Et quelles solutions peut-on adopter pour tenter de “limiter” ce phénomène et pour que l’ordinateur reste constamment réactif et fonctionnel ? Il existe de nombreuses raisons pour lesquelles votre ordinateur peut fonctionner plus lentement que d’habitude. Voici les principales causes et solutions possibles pour faire en sorte de réparer un pc lent. Espace libre insuffisant sur le disque dur Plus l’espace disponible sur votre ordinateur est important, plus vite il fonctionnera. L’espace libre sur le disque dur est la quantité d’espace sur le disque dur qui n’est pas utilisée. Mais lorsque votre disque dur se remplit, il ralentira inexorablement votre ordinateur et pourrait même l’empêcher de démarrer.  Les programmes, les fichiers téléchargés, les fichiers temporaires, etc., occupent de l’espace disque. Si vous souhaitez libérer de l’espace sur votre PC, nous vous conseillons de vous fier au programme “PC Cleaner” qui le fait pour vous automatiquement et sans aucun risque pour vos fichiers.  Des sociétés de dépannage informatique, comme Techinclic.fr ou Ordi Repar,  vous envoie un technicien directement sur site, dans vos bureaux ou à votre domicile pour procéder au nettoyage de votre pc en quelques instants seulement !  Si vous avez un ordinateur Windows, vous pouvez utiliser le programme Wise Care. Si vous utilisez plutôt un MacOS, vous pouvez essayer MacKeeper pour nettoyer le disque Mac. Une fois que vous installez Wise Care sur votre pc, tout ce que vous avez à faire est de cliquer sur le bouton VÉRIFIER au milieu du programme pour analyser la mémoire de votre PC. A la fin de la vérification, une nouvelle fenêtre s’ouvrira avec la liste des fichiers superflus trouvés (et leur poids relatif), les erreurs présentes dans le registre, les traces détectées, etc. À ce stade, cliquez sur CLEAN en haut à droite pour libérer de l’espace sur votre PC. En plus de ce “nettoyage rapide”, vous pouvez également parcourir les autres menus du programme pour effectuer de nombreuses autres optimisations afin de rendre votre ordinateur encore plus performant. Trop de programmes au démarrage Plus il y a d’éléments en mémoire, plus il y a risque d’incompatibilité entre les programmes et plus le système mettra du temps pour tout charger au démarrage. Si votre ordinateur est extrêmement lent, surtout lorsque vous l’allumez, il est temps de vérifier et de supprimer les programmes (inutiles) au démarrage. Si vous avez un PC Windows, vous pouvez facilement faire ce travail grâce au programme Wise Care déjà vu ci-dessus au premier point.  Téléchargez et installez Wise Care sur votre PC. À partir de l’écran initial, accédez à l’onglet OPTIMISATION. Une fois dans cette section, cliquez sur le menu de gauche sur la rubrique “Exécutions au début”. Vous pouvez maintenant voir la liste de tous les programmes chargés au démarrage de Windows et, pour chacun d’entre eux, à droite, le nombre de secondes nécessaires au chargement. Sélectionnez tous les programmes que vous jugez superflus pour les supprimer du chargement au démarrage. Ou cliquez directement en haut à droite sur OPTIMIZE pour que le programme fonctionne correctement. Ensuite, en accédant à l’onglet START en haut, vous pouvez obtenir une vue encore plus détaillée et désactiver les programmes dont vous n’avez pas besoin. Vous économiserez de précieuses secondes et votre PC s’allumera plus rapidement.  Présence de virus ou de programmes malveillants Les sites Web que vous avez visités peuvent vous avoir envoyé des virus ou des logiciels malveillants sur votre ordinateur. Le virus peut non seulement ralentir votre ordinateur mais aussi faire planter votre système. Par conséquent, il est conseillé d’installer des programmes anti-virus pour protéger l’ordinateur contre toutes les menaces d’infection. Trop de programmes en arrière-plan Avoir trop de programmes en cours d’exécution “en arrière-plan” peut définitivement ralentir votre ordinateur. Pour résoudre le problème, il suffit de rechercher les programmes en cours d’exécution et de les désactiver.  Commencez par ouvrir le gestionnaire de tâches (fenêtre “Gestion des tâches”) en cliquant simultanément sur les touches CTRL + ALT + SUPPR, puis sur “Gestion des tâches”. Une fenêtre s’ouvrira qui montrera tous les programmes en cours d’exploitation. Vous pourrez également voir pour chacun d’entre eux la quantité de mémoire vive (RAM) et la quantité de CPU qu’ils “consomment”. Par exemple, si vous voyez un programme ou un processus qui utilise beaucoup de mémoire ou de ressources processeur, sélectionnez-le simplement avec le bouton droit de la souris puis cliquez sur “Terminer”. Votre ordinateur reviendra immédiatement pour répondre à vos commandes et sera ainsi plus rapide !  [...] Lire la suite…
15 mars 2019Non classéL’écran noir d’un PC au démarrage: vous appuyez sur le bouton power, les ventilateurs se mettent en fonctionnement mais que rien ne s’affiche à l’écran. Les causes peuvent se rapprocher d’un PC qui ne s’allume pas, mais de manière générale le bloc d’alimentation est rarement en cause. Pourquoi j’ai un écran noir en démarrant mon PC ? Lors du premier démarrage après le montage d’une machine, qui n’a jamais connu l’angoisse de l’écran noir d’un PC qui durent plusieurs minutes ? Premièrement, soyez patient. En effet la carte mère peut très bien mettre 30 secondes avant d’envoyer quelque chose à l’écran, notamment quand elle découvre de nouvelles barrettes de RAM. Avant de mettre les mains dans les entrailles de la bête, il est bon de vérifier le branchement du câble qui est relié à l’écran. En effet, les cartes mères modernes ont quasiment toutes des connecteurs vidéos, HDMI, DVI ou même DisplayPort. Si vous n’avez pas de carte graphique à part entière, alors vous n’avez pas vraiment le choix et il faut effectivement brancher l’écran sur la carte mère. Cela peut être problématique si le problème d’écran noir d’un PC viens du connecteur vidéo. Mais dans le cas contraire, il faut impérativement le relier à la carte graphique. Les UEFI désactivent la plupart du temps automatiquement l’éventuel iGPU du processeur s’ils détectent une carte graphique, afin de ne pas utiliser de ressources inutilement. Il est possible de l’activer manuellement cela dit, afin de faire un dual screen par exemple et donc l’écran n’aura aucun signal. Si cela ne change rien ou que tout était déjà bien branché, vous pouvez également changer le câble, cela n’arrive pas souvent mais il se peut que ce dernier soit défectueux. la 1er test à faire lors si vous rencontrer un problème d’écran noir d’un PC, essayez le PC avec un autre écran, ou même directement avec votre TV. Au moins vous serez sûr que cela ne vient pas de cela. Dans le cas où vous utilisez une carte graphique, il faut également bien faire attention au branchement des connecteurs d’alimentation. Les modèles d’entrée de gamme ne demandent, en général, pas plus de puissance que ce que peut fournir le connecteur PCI. Le haut de gamme peut monter à deux voire trois connecteurs 6 ou 8-pin. Si vous ne les reliez pas à l’alimentation, il y a très peu de chance que le PC affiche quelque chose! Par la même occasion, n’hésitez pas non plus à vérifier que les câbles sont branchés aux bons endroits de l’alimentation, si cette dernière est modulaire. L’écran noir d’un PC portable Les procédures de test d’un PC portable sont en grande partie identiques avec un PC fixe. Cependant, lorsqu’il s’agit de tester l’écran, nous n’avons pas toujours le bon réflexe. La première chose à faire est d’essayer de brancher votre ordinateur portable sur un écran ou TV externe. Ensuite, vous devez faire une manipulation avec les touche de clavier (F1 à F12) pour passer de l’écran intégré à l’externe. Certaines marques d’ordinateur proposent de faire un diagnostique matériel de votre PC en appuyant sur une touche. Consultez le manuel si vous n’êtes pas sûr! Si cela fonctionne, alors cela veut dire que problème viens de l’écran LCD du PC  portable. Cela vous permettra également de faire des sauvegardes de vos données avant de l’emmener chez votre dépanneur informatique pour réparer l’écran noir de votre pc portable. La cause du dysfonctionnement de l’écran noir d’un PC portable peut tout simplement provenir du rétroéclairage qui est foutu, ou de l’écran complet. Le remplacement ou la réparation d’un écran noir d’un PC portable est possible. Le coût est souvent plus abordable que de racheter un PC neuf. L’écran noir d’un PC: mettez à jour L’UEFI Lors du choix du combo carte mère / processeur, il faut obligatoirement savoir si le chipset est compatible avec le processeur choisi. Par exemple, si vous partez sur un Ryzen 7 2700X, et que vous avez une carte mère B350, théoriquement les deux devraient fonctionner ensemble. Malheureusement, si l’UEFI n’est pas à jour, le processeur ne sera pas reconnu et l’écran noir d’un PC que l’on peut appeler aussi l’écran noir de la mort montrera le bout de son nez. Ceci est malheureusement le prix à payer lorsque les chipsets permettent plusieurs générations de processeurs. De manière générale, les constructeurs de cartes mères mettent à jour l’UEFI suffisamment longtemps avant la sortie des nouveaux processeurs. Mais il se peut que vous tombiez sur une carte qui est en stock depuis quelques temps, et là, c’est le drame! Il n’y a pas grand-chose à faire si tel est le cas, il faut avoir une carte mère capable de flasher l’UEFI sans processeur ni mémoire (cela est généralement le cas sur les modèles haut de gamme), comme le Bios Flash chez Asus ou encore Q-Flash chez Gigabyte. Sinon, vous devez mettre un “ancien” processeur, flasher l’UEFI avec la dernière version et mettre le nouveau processeur, ce qui n’est clairement pas idéal. Tout le monde n’a pas plusieurs processeurs. sous la main. J’ai un écran noir mais les voyants de mon PC clignote ? Lorsque vous êtes confronté à un problème d’écran noir d’un PC, il faut faire attention aux clignotements des voyants. Souvent, on trouve sur les cartes des afficheurs, qui nous donnent une indication de l’état d’avancement de l’initialisation de la machine. Généralement, il s’agit de deux chiffres ou lettres qui changent très rapidement lorsque l’on met le PC sous tension. Ils peuvent être particulièrement utiles pour détecter l’origine de la panne. Pour cela, il suffit d’attendre que l’affichage se fige, puis de prendre le manuel et de vérifier ce que le code veut dire (DO pour l’initialisation ratée d’un processeur, 50 pour un problème mémoire sur une Asus par exemple). De même, les constructeurs proposent également des LED individuelles pour chaque type de matériel. Si la LED mémoire reste allumée, alors il y a un problème à ce niveau-là, la même chose pour le processeur ou même la carte graphique. Restez donc vigilant sur les indications que la carte mère peut vous fournir, même si votre PC reste désespérément muet. Il n’y a pas toujours de carte graphique intégrée (IGPU) Si l’utilisation que vous faites de la machine est purement bureautique, ou que vous souhaitez attendre un peu avant l’achat d’une carte graphique, l’iGPU est un excellent compagnon. Par contre, vous devez faire très attention au choix du processeur, parce qu’ils n’en sont pas tous équipés. En effet, si nous prenons un Ryzen 7 2700x par exemple, il n’est pas équipé de partie graphique et même si la carte mère dispose de sorties vidéos, rien ne se passera! C’est d’ailleurs le cas de tous les CPU AMD Ryzen (sauf Ryzen G), de tous les CPU AMD Threadripper ainsi que les lntel i7 et i9 sur socket 2666 Si après de multiples tests, il s’avère que le problème d’écran noir d’un PC vient de l’IGPU, il faudra changer la carte mère. [...] Lire la suite…
2 février 2019informatiqueVous tentez de réparer un PC qui ne s’allume plus? Vous étiez en train de jouer et il s’est éteint ? Nous vous proposons un tour d’horizon de ce qu’il faut essayer avant de jeter votre PC par la fenêtre. Si cela fait un moment que vous traînez vos guêtres devant un PC, vous avez forcément à un moment ou un autre été confronté à des soucis de stabilité de la machine. Que cela soit un reboot, freeze, écran bleu de votre PC, les problèmes sont malheureusement inhérents. Et on s’en passerait bien! Nous avons décidé de faire le tour de la question en étudiant ce que vous serez peut-être amené à rencontrer. De quoi vous dépatouiller tout seul et passer pour le héros de service si ça concerne un ordinateur de votre entourage. Rien de plus frustrant que d’avoir votre PC qui ne démarre pas . C’est pourquoi nous ferons  le tour des principaux composants qui sont susceptibles de vous pourrir la vie. En commençant par cette alimentation qui est souvent pointée du doigt en premier lieu. N’oublions pas non plus l’analyse des températures, que certains délaissent complètement, alors qu’une carte graphique ou un processeur qui chauffe trop vous bridera dans le meilleur des cas et fera crasher votre machine si vous ne faites rien. C’est aussi un facteur d’anomalie récurrent dans le cas des ordinateurs portables. Réparer un PC qui ne démarre pas et dont l’écran reste noir Nous allons commencer par le cas où le PC ne s’allume pas, aucun ventilateur ne tourne, pas de bip après l’appui sur le bouton de mise sous tension! Tout d’abord, et avant même de mettre les mains dans le cambouis, il faut savoir si le PC incriminé vient d’être acheté, ou s’il fonctionnait très bien avant. La démarche dans les deux cas n’est pas vraiment la même. Des vérifications différentes s’imposent lors de l’achat d’un PC neuf. Je viens d’acheter mon pc mais aucun voyant ne s’allume Comme toujours lors de l’achat d’un nouveau PC de bureau, le petit moment où l’on dirige son doigt vers le bouton Power pour la première fois pour donner vie à tous ces composants est un mélange de stress et d’excitation. Si on a tout fait dans les règles de l’art, cela se passe théoriquement bien. Malheureusement cela n’est pas toujours le cas. Parfois le PC ne donne tout simplement pas le moindre signe de vie. L’ordinateur est panne et c’est la panique!!! Cela peut paraître évident, mais nous sommes tous passé par là (même avec des années d’expérience). Il faut s’assurer que l’alimentation est bien branchée au cordon secteur. En général les cartes mères sont équipées d’une LED témoin, assurant que le courant passe bien. Si cette dernière n’est pas allumée il ne faut pas chercher plus loin, vous avez un souci. Il faut donc vérifier que tous les branchements entre l’alimentation et la carte mère sont faits. L’oubli ou le mauvais enfoncement du connecteur ou d’une prise est chose courante. Avec la démocratisation des alimentations 100% modulaire, les problèmes se sont également multipliés. Il est possible dans certains cas d’inverser le branchement des câbles, c’est-à-dire de brancher le côté alimentation “sur la carte mère et inversement, malgré la présence de détrompeurs. Il faut faire très attention à cela. Si les blocs les mieux conçus ne fonctionneront tout simplement pas tant que les câbles ne sont pas bien branchés, d’autres non pourvus des mêmes sécurités pourraient accepter de s’allumer malgré un éventuel court- circuit et provoquer des dégâts irréversibles. Si vous n’êtes pas sûr, vérifiez bien la notice. Des voyants sont allumés mais mon PC ne démarre pas Si votre bloc est bien en place, que le courant arrive à la carte mère mais qu’il n’y a toujours rien, il faut maintenant regarder au niveau des branchements des boutons en façade. Chaque bouton est relié directement à la carte mère via deux pins. Il arrive parfois que les boutons soient mal branchés. Si le bouton Power est bien branché, vous devez vérifier qu’il n’est pas fautif. Vous avez alors la possibilité d’y brancher le bouton Reset à la place (un bouton est un bouton, les deux peuvent parfaitement être inversés). Ou alors dans le pire des cas de faire contact entre les deux pins avec une partie métallique quelconque (un tournevis par exemple). Réparer un pc qui ne s’allume plus n’est pas à la portée de tout le monde. Donc attention  pour cette dernière solution qui est la plus risquée bien entendu. Précisons que contrairement aux LED qui sont polarisées (elles ne s’allument pas si vous les branchez à l’envers), ce n’est pas le cas des interrupteurs donc peu importe leur sens tant que vous êtes sur les deux pins adéquates. Dans le cas des PC portables, à force de manipulation, on n’est pas à l’abri d’un faux contact au niveau de la prise. Essayez de trifouiller la prise où se branche l’adaptateur secteur. Si après cela l’ordinateur ne montre toujours pas de signe de vie, il y a toujours de l’espoir! Si votre PC ne s’allume plus, essayez la remise à zéro de l’UEFI Avant de continuer et de commencer à trifouiller les composants, un petit clear CMOS (remise à zéro des réglages de l’UEFI) peut résoudre un problème de PC qui ne s’allume pas. Vous avez soit un cavalier à enlever et remettre, soit bouton spécifique (sur les cartes mères haut de gamme uniquement). Et dans le pire des cas, n’ hésitez pas à enlever la pile plate pendant quelques minutes avant de la remettre en place. Cette manipulation assure de repartir avec la configuration d’usine de la carte mère. Cela peut surtout être utile lorsque vous avez une carte mère d’occasion. Si la personne avant vous n’avait pas le même processeur, Le CPU ou la mémoire a peut être été overcloké, etc. Certains pc portables permettent cette manipulation. Il arrive que la pile soit un sous une trappe voir sous le clavier. Votre PC ne s’allume plus: la mémoire fait des siennes La mémoire vive est un composant à problème dans un PC, même si la fiabilité s’est grandement améliorée depuis le début des années 2000. L’erreur la plus courante lors du montage d’un premier PC est la peur de forcer en enfonçant les modules. Cela amène très souvent des soucis. En effet, il faut pousser un minimum jusqu’à entendre deux clics distincts. Sinon ils peuvent empêcher la PC de démarrer. Avant de pousser comme un dingue sur les modules, assurez-vous cependant qu’ils sont dans les bons emplacements et dans le bon sens (un détrompeur est présent au niveau du connecteur)! Bien entendu, nous parlons de modules au pluriel, car la majorité du temps ils sont vendus par paire.  Pour tirer parti du Dual Channel du contrôleur mémoire intégré à tous les processeurs modernes (sauf les plateformes HEDT, pouvant fonctionner carrément en Quad Channel). Consultez le manuel d’une carte mère peut aider à réparer un pc qui ne s’allume plus.  Par exemple pour connaitre les emplacements à remplir en premier. Généralement, sur une plateforme Intel, débutez par le slot le plus éloigné du CPU. Puis, laissez-en un libre et installez la seconde barrette dans le troisième port. Si la réponse de la machine est toujours négative une fois les modules aux bons endroits, laissez-en un seul (toujours en se référant au manuel). Et essayez de démarrer une nouvelle fois. Attetion, les derniers macbook d’Apple ont la RAM soudé sur la carte mère. Il peut aussi arriver que vous soyez confronté à une bonne vieille incompatibilité (que la référence précise de votre mémoire ne fonctionne pas avec votre plateforme), mais c’est devenu rarissime de nos jours. Quand l’alimentation s’en mêle Même si elle n’est pas toujours fautive, en premier vérifiez  l’alimentation pour réparer pc qui ne s’allume plus. Nous n’effectuerons que les tests basiques. D’une part parce qu’il faudrait du matériel professionnel à plusieurs milliers d’euros et d’autre part parce que nous ne pouvons faire cela sans perdre la garantie sur un PC neuf. Si vous n’êtes pas sûr de vous, confiez la tâche à un informaticien. Tout d’abord, comme dit plus haut si vous n’avez pas de LED témoin allumée, cela peut venir d’elle. Si tout indique que le courant arrive, vous pouvez commencer par débrancher votre bloc, du secteur mais aussi de tous les composants internes de votre PC fixe. Prenez un morceau de fil de fer, trombone ou autre ainsi que le connecteur 24-pin et reliez les deux pins indiqués sur la photo de la page précédente. Le but étant de forcer le démarrage dès lors que le cordon secteur sera branché. Si le ventilateur se met à tourner, alors vous êtes sur la bonne voie! Par contre, les blocs milieu et haut de gamme vendus de nos jours sont de plus en plus souvent équipés d’un système de ventilation hybride. A savoir que le ventilateur ne se met en fonctionnement qu’à une certaine charge ou température interne, il se peut donc que rien ne se passe. Le ventilateur peut également se mettre en route, puis s’éteindre au bout de quelques secondes, il s’agit d’un test automatique de certains blocs avec ventilation hybride. De même, certaines alimentations sont équipées d’un interrupteur pour forcer, soit une ventilation hybride soit active, auquel cas bien sûr n’hésitez pas à le positionner sur active. Pour réparer un PC qui ne démarre plus, on débranche tout (ou presque) Si le PC s’obstine à ne pas réagir, on va devoir passer aux choses sérieuses. Même si lorsqu’on en arrive là, on n’en a clairement pas envie! Pour éliminer au maximum les problèmes potentiels venant dès différents composants, nous allons tout débrancher. Sauf ce qui est vital au bon fonctionnement de la machine. Débranchez donc les ventilateurs, les disques durs et SSD (alimentation et data), les éventuels périphériques branchés en interne en USB. Il ne doit rester: le processeur et son ventilateur l’alimentation bien entendu (4+4-pin CPU et 24-pin) le câble du bouton Power un module mémoire ainsi que la carte graphique si votre processeur n’est pas équipé d’iGPU (contrôleur graphique intégré). Maintenant, si l’ordinateur refuse toujours de démarrer, il faut prendre des décisions radicales! Dans certains cas, même si cela reste assez rare il peut y avoir un problème de masse entre la carte mère et le boitier. Si ce dernier touche une partie de la carte mère ailleurs qu’aux entretoises, le PC ne démarrera pas. Et c’est tant mieux pour vous et vos composants! Pour s’assurer que le boitier est ou n’est pas la source du problème, il faut malheureusement démonter tous les composants que vous avez laissé branchés. Ensuite, essayez de démarrer les composants du PC à l’extérieur de son boitier. Pour ce faire, vous pouvez tout simplement laisser la carte mère posée sur sa boite et l’alimentation sur la table. Attention tout de même à faire preuve d’un minimum de bon sens lors de cette étape. Si le PC démarre hors boitier, vous voyez le bout du tunnel. Il est nécessaire de regarder à l’intérieur du boitier toute partie métallique qui pourrait entrer en contact avec la carte mère là où il ne faut pas. SOS pin tordu Une autre chose à vérifier également pour réparer un PC qui s’allume plus. Lorsque l’on est amené à manipuler du matériel informatique, reste le socket du processeur si le problème survient après le changement du CPU. Chez Intel, le processeur repose sur quantité de pins. Cela arrive un peu trop souvent, de tordre malencontreusement l’un (ou plusieurs) d’eux. La manipulation, lorsque vous enlevez le processeur est aussi risquée que lorsque vous le mettez en place, donc faites attention! Une fois enlevé, vous devez bien examiner l’état de chaque pin. Soyons clair, une carte mère avec des pins tordus passera pas au SAV. Cependant, rien n’est perdu! Vous pouvez, si vous êtes suffisamment minutieux. les remettre en place vous-même. Pour cela, munissez-vous d’une aiguille (ou de quelque chose de très fin) ainsi que d’une loupe et d’un bon éclairage! La majorité du temps, ils seront écrasés. Il suffira de les remettre droit pour que cela fonctionne ne comme si de rien ‘était. Chez AMD le problème est inversé, c’est le processeur qui est équipé de picots qui viennent s’enfoncer dans le socket. Autant dire que si vous les tordez, cela ne rentrera plus! De la même manière, vous pouvez les remettre droit au besoin, mais attention car ils cassent facilement Faite des tests croisés pour réparer un PC qui ne s’allume plus Nous arrivons au bout de ce qu’il est possible de faire pour réparer un pc qui ne s’allume plus. En général, une personne a une seule configuration à portée de main. Si vous venez de d’acheter votre ordinateur, alors le plus simple est de porter votre PC chez un réparateur spécialisé en informatique! Le but ici est d’essayer les composants de votre PC un à un sur une autre configuration, afin de cerner le fauteur de troubles. Ceci est la méthode la plus rapide et ce que tous les SAV font. Mais un particulier n’a pas forcément les moyens de procéder ainsi. Bien entendu, cette technique a ses limites. Vous ne pourrez très certainement pas tout essayer. Le processeur par exemple nécessite une carte mère compatible (niveau socket et UEFI). Même chose pour la mémoire donc vérifiez avant de vous déplacer! Pour les PC portables, c’est en revanche plus simple. A part démonter les périphériques de stockage, la batterie et essayer d’autres modules de mémoire, il n’y a pas grand chose à faire. [...] Lire la suite…
26 janvier 2019smartphoneLes premières images de l’insaisissable Galaxy X ont été diffusées sur la toile ! La sortie imminente du Samsung Galaxy X semble confirmée pour le 20 février. De plus, une source affirme que le Samsung Galaxy X pourrait avoir 12 Go de RAM et 1 To de stockage, tandis qu’une autre indique deux batteries pour une capacité totale de 6 200 mAh. Récemment nous avons pu observer pour la première fois le Samsung Galaxy X – ou Samsung Galaxy F, Samsung Galaxy Fold ou Samsung Galaxy Flex comme on pourrait l’appeler lors de la Samsung Developer Conference. En effet, à l’occasion de cette conférence, Samsung a dévoilé son premier smartphone à écran pliable, qui s’ouvre en forme de coquille et s’aplatit pour s’afficher à plat sur une table. L’Infinity Flex Display, comme on l’appelle, est une toute nouvelle technologie développée par Samsung, qui a nécessité le développement de nouveaux matériaux et procédés pour le rendre fonctionnel. Une rumeur devenue réalité ! Le lancement du Samsung Galaxy X fut longtemps une rumeur, depuis quelques années, et les fuites continuent d’affluer autour de ce premier et légendaire smartphone pliable. Nous avons passé en revue toutes les fuites de téléphone Samsung flexible, des premiers rapports d’un téléphone pliable en 2011 aux rapports les plus récents nommant le Samsung Galaxy X, Galaxy Flex et Galaxy F. Il y a beaucoup de choses à déballer sur plusieurs années, mais on a maintenant l’impression que nous approchons d’une date de lancement du Samsung Galaxy X, et les choses commencent à devenir un peu plus claires sur ce à quoi nous pouvons nous attendre en terme de technologies. Droit au but Qu’est-ce que c’est ? Le premier smartphone pliable de Samsung, qui a fait et fera encore couler beaucoup d’encre. Quand sortira t’il ? Probablement le 20 février. Combien coûtera-t-il ? Ce sera probablement l’un des téléphones les plus chers du marché. Samsung Galaxy X date de sortie et prix Le Samsung Galaxy X devrait arriver le 20 février. Et ce alors que Samsung est prêt à annoncer la gamme Samsung Galaxy S10. Samsung a plus ou moins confirmé dans un panneau publicitaire que nous verrons aussi son téléphone pliable arriver en même temps. Apparemment, la compagnie prévoyait de lancer la CMM 2019 environ une semaine plus tard, mais elle l’a avancée pour devancer Huawei, qui, selon la rumeur, annoncerait un téléphone pliable à la CMM. Bien sûr, ce n’est qu’une annonce dont nous parlons. Le Galaxy X ne sera probablement pas mis en vente avant mars 2019, ou peut-être même avant avril. Samsung, pour sa part, a déclaré que le téléphone sera lancé dans la première moitié de 2019 dans “certains pays” et qu’au moins 1 million d’unités seront produites. Cependant, la rumeur dit qu’il s’agit d’une exclusivité du réseau EE au Royaume-Uni (le magasin Samsung le vend également sans carte SIM). On ne sait pas s’il y aura d’autres réseaux exclusifs ailleurs dans le monde. Attendez-vous à payer cher si vous souhaitez être parmi les premiers utilisateurs d’un smartphone pliable. Un rapport, provenant d’une source proche de Samsung, indique qu’il y aura plusieurs modèles allant d’environ 1,500€ à 2,000€. Notre vision la plus claire possible du Galaxy X vient de Samsung qui nous montre l’écran Infinity Flex qu’il va utiliser. Il s’agit d’un design à clapet qui peut être déplié pour vous fournir un grand écran de tablette, ou plié vers pour être de la taille d’un smartphone. Avant cela, en novembre 2017, nous avons examiné l’interface possible du Galaxy X, révélant une interface utilisateur Samsung familière, mais où chaque moitié de l’écran montre un écran différent, plutôt que de simplement tout agrandir ou réduire. Cette interface a été montrée dans un brevet déposé par Samsung, qui nous a également donné un autre regard sur la conception possible du téléphone. D’autres concurrents actuellement dans la course. Samsung n’est pas le seul dans la course du smartphone pliable, en effet les constructeurs Xiaomi, Royole, Huawei sont aussi très présent sur le marché. Aujourd’hui il sort plusieurs vidéo par jour présentant de nouvelles options ou de nouveaux modèles de smartphones à écrans pliables prêts à sortir sur le marché. Stay tunned donc 😉 [...] Lire la suite…
14 janvier 2019informatiqueEn 2018, le PCHC ( PC Home Cinéma) ne cherche plus à s’opposer au lecteur multimédia, smartphone, à la commande vocale et autres nouveautés car chaque solution multimédia a ses avantages et ses inconvénients. Le PC et nos divers accessoires technologiques sont, plus que jamais, au cœur de nos loisirs audio et vidéo. Pour beaucoup, le smartphone connecté en wifi à une smart TV ou une box dernier cri ont remplacé depuis longtemps la simple TV, le lecteur  Blu-ray et la chaîne Hi-Fi traditionnelle. Certains préfèrent glisser une galette dans un lecteur et aiment manipuler l’objet, toucher la boîte. Quand d’autres apprécient de juste cliquer sur un bouton dans un logiciel de leur téléphone pour lancer un morceau en streaming video ou audio et diffusé à distance. C’est à chacun de trancher ! A moins que le choix ne lui soit plus ou moins imposé, par exemple quand on ne dispose pas d’une connexion à Internet suffisante pour profiter du streaming confortablement. Ou encore que l’espace du salon dans un studio se révèle trop petit pour profiter d’enceintes surround. Ce que l’expérience nous a appris, c’est qu’il n’y a pas de solution audio-vidéo meilleure que les autres. Certaines méthodes de lecture maximisent la qualité de son et d’image jusqu’à intégrer toutes les technologiques sans exception (HDR, audio HD). D’autres sont plus confortables à utiliser (Ok Google, lis le dernier épisode de Daredevil sur la Télé du salon). Parfois c’est le prix qui est le critère principal, d’autres fois c’est la mobilité. A chacun ses priorités mais la bonne solution de divertissement audio et vidéo est avant tout un compromis. Elle doit s’adapter à la vie de son ou ses utilisateurs. Le lecteur Multimédia: un choix pas toujours évident Crouler sous les solutions, c’est bien, mais choisir se révèle finalement inconfortable! Savez-vous par cœur s’il est possible d’avoir du 5.1 via un Chromecast ? S’il est possible de piloter une box Apple TV via un smartphone Android ? Et quelle est la télécommande la plus ergonomique? Pour ne pas simplifier les choses, les questions ne se limitent pas aux moyens de vision nage ! Il faut également comparer les sources! Un même film est-il d’aussi bonne qualité sur Netflix que sur un Blu-Ray ? Et d’ailleurs, Netflix est-il aussi bon sur une smart Tv, une box comme la Shield de Nvidia ou la Mi Box de Xiaomi ou encore via un PC et son navigateur Internet? Autant de questions auxquelles on va répondre au sein de cette article dédié au lecteur multimédia mode 2019. Un mot fourre-tout et un peu has been qui décrivait les premiers PC équipés d’une carte son et d’un lecteur CD dans les années 90. Nous allons tour à tour aborder le sujet d’un point de vue qualitatif, ergonomique et financier. Au risque de vous donner quelques informations redondantes, c’est ainsi que nous imaginons pouvoir toucher le plus de monde. La quête du lecteur multimédia parfait Vous l’avez peut être déjà expérimenté par vous-même: la solution home cinéma parfaite n’existe pas. Et quand bien même on s’en approche. Parfois, les choix à faire ne sont pas toujours les mêmes suivant ses priorités et, c’est très important aussi, son budget. Quand on évoque le lecteur multimédia parfait, il faut l’imaginer sur tous ses aspects. La compatibilité avec les médias que l’on possède, évidemment, mais également la qualité de traitement de l’image et du son ainsi que l’ergonomie générale. C’est pourquoi vous devez débuter votre réflexion en réfléchissant à tout pour bien définir vos priorités. Commençons par un tour d’horizon des solutions les plus populaires. Le PC ne s’avoue pas vaincu Le PC est la solution la plus universelle mais alors pourquoi est-il tellement contesté de nos jours ? Nous voyons trois raisons principales à ça, la première étant son coût! Même si les PC coûtent moins cher de nos jours, c’est plus du double d’une Shield TV. Et carrément 6 à 7 fois plus cher qu’une MiBox ! Sans compter qu’au moment de changer sa TV, on peut prendre le temps d’en choisir une qui bénéficie de bonnes fonctions multimédias intégrées. Pour autant, le PC est la solution qualitative ultime. Car la puissance de son CPU et de son contrôleur graphique permet des traitements d’image supérieurs à toutes les autres solutions. Seules quelques TV (notamment chez Sony) et des lecteurs multimédias haut de gamme et encore plus cher font aussi bien en la matière. L’alternative: le PC Home cinéma De même, le PC est capable de lire n’importe quelle bande-son, y compris en audio HD, y compris en Dolby Atmos (il faut toutefois payer la licence 15 €). Les dernières mises à jour de Windows 10 supportent également le HDR, il ne lui manque à priori rien. Si ce n’est d’être un peu plus discret peut-être. Une Apple TV, par exemple, ne mesure que 10 cm de côté. Et s’il est possible d’assembler un PC dans un NUC pour rester sur un gabarit réduit, ce dernier coûte alors encore un peu plus cher et/ou est moins puissant. Enfin, troisième point, son ergonomie n’est plus adaptée aux us et coutumes d’aujourd’hui. Il y a des irréductibles, tel Bara Gwin, qui manipule avec plaisir son PCHC au moyen d’un clavier sans fil qui intègre un touchpad. Mais vous êtes nombreux à privilégier la simplicité du smartphone désormais. Et il est tout à fait possible de prendre le contrôle d’un PC avec un smartphone. On ne fait qu’émuler un clavier ou une souris. Mais ça n’a pas la simplicité d’une interface optimisée pour l’usage tactile ou d’une bête télécommande. LE BON PLAN CHROMECAST Vous connaissez probablement le lecteur multimédia Chromecast. Cette clé HDMI qui se branche sur n’importe quelle TV ou même écran PC pour lui conférer tout un tas de capacités modernes et connectées à petit prix. Il y a deux façons d’utiliser un Chromecast. Soit au moyen d’applications compatibles et en cliquant sur le petit icone Cast (le rectangle qui représente un écran avec, dans un coin, trois petites vagues façon sans fil): Soit en diffusant l’intégralité du contenu de son écran (via un smartphone Android   le navigateur Chrome sur PC). Dans le premier cas, le lecteur multimédia Chromecast s’occupe de tout. Comme Apple avec Airplay, Google s’est affranchi du DLNA pour le contrôle de la lecture sans fil. Et il a créé son propre protocole, Google Cast. Mais au diable les subtilités techniques, le principe est le même. Un appareil de contrôle lance une lecture sur un lecteur compatible. Et c’est le lecteur qui s’occupe ensuite de la lecture lui-même et notamment du décodage. Et ça marche franchement bien ! Dans le second scénario, la copie d’écran, c’est le smartphone ou le PC qui s’occupe de la lecture. Cette solution a quelques désavantages (le son est limité en stéréo par exemple). Mais aussi quelques points positifs (par exemple afficher des jeux PC sur la TV du salon, du moins un jeu dans lequel le temps de réponse de la manette n’est pas crucial). Les différentes Chromcast Chez Google, on constate que trois Chromecast sont en vente: le Chromecast «normal» (actuellement en V3) à 39 € le Chromecast Audio au même prix le Chromecast Ultra HD (baptisé par la communauté Ultracast) à 69 € Pour mettre à jour une ancienne Tv, smart ou non, munie d’une dalle 1920×1080, le premier modèle convient logiquement. Par rapport aux deux premières versions, Chromecast a légèrement progressé, en autorisant notamment l’affichage 1080p à 60 fps et avec un Wi-Fi amélioré. Comme son nom le suggère, le Chromecast Ultra HD apporte le support des vidéos 4K et du HDR. Vu l’écart de prix, il a beaucoup moins d’intérêt. Surtout quand on considère la Mi Box S de Xiaomi au même prix dont nous allons reparler. Enfin, le Chromecast audio est un modèle vraiment à part, car il ne traite absolument pas l’image. Au lieu d’une prise HDMI, il dispose de sorties analogiques RCA et d’une sortie numérique optique. Ca permet de l’associer à une chaîne Hi-Fi de tout age afin de lire sur cette dernière de la musique sans fil. Point fort du Chromecast audio si vous  en possédez plusieurs, il est possible de faire du multiroom avec (l’audio étant alors synchronisé dans toutes les pièces, il n’y a pas de décalage lié au buffering). Dommage que Google n’autorise pas ce mode de fonctionnement avec les autres Chromecast. Le Lecteur multimédia SHIELD TV, l’increvable Sortie en 2015, le lecteur multimédia made in Nvidia s’est peu à peu imposée comme la référence absolue. Basée sur Android Tv, cette dernière lit tout et est compatible avec à peu près tout. Elle tire sa remarquable durée de vie des mises à jour logicielles qui ont permis de suivre les évolutions technologiques de ces dernières années (4K, puis HDR, puis Dolby Atmos, etc). Sa puissance d’origine est telle (Nvidia Tegra X1) qu’elle reste rapide et confortable à utiliser. Seul un PC est aussi réactif, nous sommes loin devant les autres box et la plupart des smart TV ! Nvidia a aussi mis à jour le matériel de la Shield en 2017. Mais en dehors d’un boîtier plus compact (qui sacrifie le lecteur de cartes SD et un port microUSB), une télécommande sur batterie (à la place des piles) et d’une manette redessinée, rien ne change. Les fonctionnalités et capacités sont identiques. Précisons aux gamers qui ne sont pas très attirés par les consoles que le lecteur multimédia Shield TV propose de streamer sur votre TV du salon les jeux que votre PC principal exécute, permettant ainsi de profiter de la puissance de votre coûteux GPU aux deux endroits. Elle est pleine de petites attentions que vous trouverez plus ou moins pratiques selon vos besoins. Par exemple, elle peut contrôler elle-même le volume de votre TV (via CEC ou IR). Elle coûte 169 € avec la télécommande seule et 189 € avec une manette sans fil en plus. Le modèle Pro avec un disque dur de 500 Go n’est plus commercialisé. Mais on a fréquemment droit à des promotions à 30 voire 40 € de moins. Le lecteur multimédia Mi Box vaut-elle le coup ? Même si la Shield n’est pas hors de prix, c’est encore trop pour certains qui sont tentés d’essayer une des nombreuses box multimédia chinoises comme on les trouve sur Gearbest et Amazon. Bien qu’il y en ait beaucoup sous Android TV, attention aux pièges! Manque de puissance, lenteurs, incompatibilités multiples, n’achetez pas ce genre de gadget au hasard. Même si certaines ne coûtent que 30 ou 40 €, c’est un coup à jeter son argent par les fenêtres. Parmi les box Android TV bon marché, Xiaomi a réussi à imposer la sienne comme une référence. Néanmoins la nouvelle version, baptisée Mi Box S coûte entre 55 et 70 €. Vous pouvez la trouver chez des revendeurs dont l’entrepôt est en France tel que LDLC. Il n’est plus nécessaire de passer par des revendeurs chinois et d’attendre trois semaines pour la recevoir. Attention, sur Amazon, au moment d’écrire ces lignes, c’est encore l’ancienne version qui est vendue, avec un adaptateur secteur anglais et sans la mise à jour vers Android 8.0. Par rapport à l’ancienne Mi Box 4K, la Mi Box S est certifiée Netflix. La nouvelle Xiaomi Mi Box S Outre la présence du bouton sur la télécommande, ça veut surtout dire que le service fonctionne pleinement, y compris en 4K, ce qui n’était pas le cas auparavant. Xiaomi a aussi établi sur ce modèle un partenariat avec Google pour utiliser le lecteur mutimédia Mi Box S comme une enceinte Google Home. Vous pourrez lui poser les questions de votre choix au moyen de la télécommande vocale fournie. C’est une première à ce prix ! Elle est aussi reconnue, à l’image de la Shield, comme un Chromecast. Précisons qu’il n’y a pas de haut-parleur dans la box, les réponses vocales sont délivrées au travers des HP de votre TV ou de n’importe quelle enceinte que vous avez connecté. Notez que certains sites baptisent la Mi Box 4K en Mi Box 3 et la Mi Box S en Mi Box 4. Il n’y a que 8 Go de stockage dans cette box, dont 5 accessible à l’utilisateur, il va sans dire que vous ne stockerez pas vos films dessus. Son processeur quad core avec IGP Mali-450 a beau être un peu plus véloce que celui de sa devancière, nous sommes loin, très loin de la puissance délivrée par une Shield. Ça se ressent un peu sur la navigation. L’interface n’est pas aussi fluide (mais néanmoins confortable) et dans certains jeux 3D Android qui sont moins fluides. Elle n’est peut être pas parfaite, mais pour le prix d’un Chromecast Ultra,  elle en offre plus! Pourquoi pas l’Apple TV ? Pour autant, le lecteur multimédia Apple TV 4K est une véritable concurrente de la Shield (y compris positionnement tarifaire, elle coûte 199 € avec 32 go de stockage, 219 € avec 64Go). Ce petit bijou encore plus compact qu’un NUC offre des prestations proches de sa concurrente et parfois mieux! Notamment pour les abonnés à Canal qui profitent sur l’Apple TV de l’application My Canal en 1080p (et même en 4K pour le peu de contenu disponible) alors qu’elle reste encore et toujours limitée au 720P sur Android, sur PC et sur consoles. Depuis la mise de l’IOS 12, elle est même capable d’afficher la 4K à 50 fps au lieu de 25), vous pouvez déjà en profiter pour la Ligue 1 de Football et le championnat de Formule 1 notamment. Elle est aussi en passe d’acquérir la compatibilité Dolby qui lui faisait défaut. Nous recommandons avant tout l’Apple TV 4K aux propriétaires d’iPhones. Le smartphone peut notamment servir de télécommande. Mais si l’Apple TV n’est pas officiellement supportée sous Android, vous pouvez quand même y diffuser du contenu. Il suffit d’installer une application compatible Airplay comme Double Twist, iMediaShare Lite ou Twlonky Beam. Petit bémol pour les adeptes de streaming audio, il n’y a pas d’application ‘native pour Spotify, Deezer ou Google Play Music, mais seulement une application Apple Music. Ça ne vous empêchera pas de profiter de votre abonnement à Spotify en passant par le smartphone, mais c’est un peu moins pratique. Et la TV alors ? Vous serez peut-être surpris que, depuis le début, nous n’évoquions que des solutions externes. Alors que, de nos jours, 99% des TV sont, dites smart. C’est-à-dire qu’elles embarquent toutes une interface et des logiciels pour lire nos fichiers et, le plus souvent, accéder à nos services sur Internet. Le problème, c’est que d’une TV à l’autre, ces fonctionnalités ne sont pas toutes égales. Et les constructeurs ne font pas souvent l’effort de les faire évoluer dans le bon sens. Ils préférant tenter de vendre chaque année la nouvelle génération en oubliant un peu vite la précédente. Les Consoles de jeux vidéo Parmi les nombreux appareils permettant de profiter de ses vidéos et de sa musique on compte aussi les consoles de jeu (Xbox 360 et PS3 mais surtout la génération actuelle Xbox One et PS4) ainsi que les box les plus récentes des fournisseurs d’accès internet. A commencer, précisons que si la PS4 remporte régulièrement les suffrages auprès des gamers, la Xbox One a un net avantage dès qu’on parle de lecteur multimédia. Par exemple, vous ne pourrez pas lire le moindre mkv H.265 sur la console de Sony. Certes, la prise en charge des mkv par le lecteur de base de la Xbox One est une blague. Seule la première piste audio est lue, les sous-titres sont ignorés. Mais il suffit d’installer une application comme VLC pour y pallier. Les Xbox One S et X sont également compatibles avec les Blu-ray UHD. Même si certains des tous premiers pressages ont posé problème en 2016, c’est de l’histoire ancienne désormais. Le lecteur de la PS4 lit quand même les Blu-ray et les DVD-Vidéo. Mais ne lui en demandez surtout pas plus! Il n’est même pas permis de lire un modeste CD audio sur cette console. Pourquoi? Le support des services de Streaming vidéo est assez bon des deux côtés. Mais la Xbox One (S et X une fois de plus) a un avantage en ultra HD. Elles se démarquent aussi pour les abonnés de Deezer puisqu’il existe une application chez Microsoft et pas chez Sony pour le service français. Pour ce qui est de la TV, la PS4 est nulle également. Tandis que la Xbox One permet à la fois de visionner la TNT (en ajoutant un tuner TV USB). Mais aussi de profiter de son abonnement Canal via l’application native MyCanal unifiée avec celle des PC Windows 10. Et les box internet Du côté des box Internet, c’est l’inverse qui se produit. Ces dernières sont (à peu près) douées pour la TV puisqu’elles sont toutes conçues pour profiter de l’offre du FAI. Mais en dehors de ça, il est parfois possible de lire un mkv, mais rarement plus. Les box les plus récentes comme la Livebox 4 (et son décodeur TV4) ou la nouvelle Freebox Delta avec son player peuvent afficher Netflix. En dehors de ça, il ne faut pas en demander beaucoup plus. Spotify ? Niet, à moins de streamer en DLNA avec son smartphone. Mais nous sommes mauvaise langue. Orange ayant établi un partenariat avec Deezer, il existe une application native.  Même si l’ergonomie et la réactivité du player Livebox laissent à désirer. Quant à la compatibilité 4K affichée par les box dernières générations. il ya encore du progrès à faire. De tous les fournisseurs, à part une chaine TV ou deux de démo comme Luxe TV, on ne peut pas dire qu’elle serve à grand-chose! [...] Lire la suite…

Réparation d’ordinateur à domicile à Fréjus

Toujours plus présents dans nos maisons, les ordinateurs ont appris, avec les années, à se rendre indispensables dans notre quotidien. Si nos vies s’en trouvent souvent simplifiées et que les ordinateurs et tablettes nous offrent toutes sortes d’outils, d’accès à l’information, à l’emploi, aux services et aux loisirs, leur dysfonctionnement peut être très handicapant. A l’ère de l’informatique, mieux vaut être équipé d’appareils fonctionnels et performants. En cas de panne, il est donc nécessaire d’identifier rapidement le problème et d’y remédier dans les meilleures circonstances. Une réparation d’ordinateur à Fréjus peut alors être très utile et avantageux sur de multiples points.

réparation d'ordinateur frejus

Nos prestations de réparation iPhone à Fréjus

Nous proposons également à nos clients de réparer leur iPhone. En effet, nous pouvons tout à fait (et rapidement) changer votre écran si celui-ci est cassé, renouveler votre batterie de téléphone si celle-ci ne tient plus la charge mais également procéder à la désoxydation de votre téléphone Apple. En outre, nous pouvons également changer les boutons volume, le vibreur, le bouton home, la coque arrière ou les hauts parleurs afin que votre iPhone redevienne comme neuf. Nous vous recommandons de protéger votre iPhone (tout modèle confondu : de l’iPhone 4 à l’iPhone XS Max en passant par l’iPhone 6 Plus) à l’aide d’une coque comme sur Pixypia entre autres. Vous pourrez alors éviter en amont une réparation. Cela vous permettra d’augmenter la durée de vie de l’iPhone. Cependant, cela ne pourra pas préserver votre batterie ou d’autres pièces de l’appareil qui peuvent s’user naturellement avec votre utilisation quotidienne.

Nos techniciens de réparation d’ordinateur et de smartphone à Fréjus sont qualifiés pour répondre à vos demandes afin de vous aider avec votre ordinateur de bureau, ordinateur portable, Mac ou bien la réparation d’iphone, smartphone galaxy samsung, huawei, etc…

Prenez rendez-vous !!! Tel: 06-78-18-51-57

Pourquoi nous confier la réparation d’ordinateur à Fréjus?

Professionnels du dépannage informatique à Fréjus, nous tenons à vous garantir le service le plus qualitatif possible. Nous vous assurons de régler au mieux les problèmes pour lesquels vous nous avez appelé. Une attention particulière est évidemment porté à la satisfaction de notre clientèle et mettons tout en oeuvre pour la satisfaire. Nous nous réjouissons d’y être parvenu jusqu’à aujourd’hui. Notre expérience et notre savoir-faire nous donnent la possibilité d’intervenir pour la grande majorité des pannes informatique.

Nous sommes en mesure d’examiner le matériel informatique pour trouver l’éventuelle panne d’un composant de votre ordinateur. Si un remplacement est nécessaire, un devis vous sera communiqué. Nous pouvons supprimer les virus ou d’autres logiciels malveillants entraînant une baisse de performance de votre appareil. Écrans bleus, absence de signal et café renversé sur le clavier ne sont pas non plus un problème pour nos spécialistes.

Dépannage d’ordinateur et de smartphone à Fréjus

Soucieux d’accéder aux demandes les plus diverses, nous procédons à la réparation de smartphones galaxy samsung, de tablettes, de PC portables ou de Mac. Nous pouvons remplacer un écran défectueux, résoudre des problèmes de chargeurs, effectuer l’installation d’une box ou la mise en réseau wifi de votre appareil. Nous prenons également en charge les périphériques de votre ordinateur et pouvons, entre autres, réparer ou configurer une imprimante. Tous ces services s’associent à la vente d’ordinateur, de l’installation de logiciels à la récupération de données.  Cela nous permet de trouver la solution la plus adaptée à votre problème, mais aussi à vos exigences et à vos moyens.

reparation smartphone frejus saint raphaelNous tenons à rendre notre service aussi accessible que possible. Pour cela, nous effectuons le diagnostic de votre ordinateur et nous établissons un devis gratuitement. Aucune mauvaise surprise pour le client lors de notre facturation. Nous insistons sur la transparence de nos services. C’est pourquoi nous établissons un forfait, incluant le coût de l’intervention, celui des pièces nécessaires à la réparation.

Une réparation d’ordinateur à prix abordable

Nos tarifs sont compétitifs, puisque notre intervention est facturée, en moyenne, à 50 euros. Toujours par souci d’accessibilité, nous faisons en sorte d’intervenir au plus vite. Conscients que le client opte souvent pour un dépannage d’ordinateur à domicile dans le but de gagner du temps, un premier diagnostic effectué  d’après les informations que vous nous donnez. Il nous est, alors, possible d’établir rapidement un devis. En cas de réparation mineure, ou si nous sommes déjà en possession des pièces nécessaires à l’intervention, nous pouvons régler votre problème en quelques heures seulement.

Dans les cas les plus complexes nous pourrons avoir besoin d’une ou deux journées pour en venir à bout. Cependant, dans la majorité des cas, nous sommes disposés à réparer votre ordinateur le jour même. Avec la possibilité, selon nos effectifs disponibles, d’intervenir en urgence. Cela évite ainsi de devoir passer par des services de réparation qui confient eux-mêmes votre matériel à des tiers. Ne procédant ainsi,  les délais d’attente est raccourcis.

Des clients qui nous recommande pour les dépannages informatique

En somme, nous mettons le maximum de nos moyens pour assurer à chacun de nos clients une aide personnalisée, mais également rapide, transparente et qualitative. Nous ne demandons par ailleurs aucune avance, vous réglez donc un forfait tout-compris, seulement une fois votre ordinateur réparé. Notre clientèle est globalement très satisfaite de nos services et contribue fortement au développement de notre activité en nous recommandant à son entourage. Nous sommes très fiers de la confiance qui nous est accordée et faisons chaque jour tout ce qui nous est possible afin de la conserver.

Expérience Professionnels
Nous sommes fiers d'être un centre de réparation informatique professionnel
Compétences techniques
Nos experts techniques vous obtiendront une aide fiable et professionnelle
Les avis clients
Notre entreprise a été construite sur la confiance et la satisfaction du client
Service Client
Une majorité des prestations ci-dessous sont réparés en quelques heures, ou dans la plupart des cas le même jour!
Excellente Réputation
Nous avons construit notre réputation sur notre professionnalisme et la satisfaction nos clients
Prix abordable
Tout diagnostique est gratuit

Pourquoi faire réparer son ordinateur à domicile de Fréjus?

Un service de réparation d’ordinateur à Frejus est, comme nous l’avons vu, la meilleure manière de résoudre une panne informatique. Il peut cependant être difficile de confier son matériel à un tel service. En effet, la réparation d’ordinateur est un service très demandé, et des délais d’attente parfois longs de plusieurs semaines peuvent être nécessaires. Il n’est pas facile de se séparer de son matériel aussi longtemps, surtout lorsqu’on l’utilise à des fins professionnelles. Côté pratique, il n’est pas non plus simple de débrancher l’intégralité de son installation informatique. Transporter soi-même jusque chez un réparateur l’unité centrale, l’écran, le clavier ou les autres périphériques n’est pas des plus aisés .

La réparation d’ordinateur à domicile, un service pratique

Cela demande du temps, des précautions particulières pour ne pas endommager votre matériel durant le transport. Et pour peu que le réparateur ait de nombreuses demandes de réparation d’ordinateur à satisfaire coûtera du temps. La démarche de confier son ordinateur ou simplement de passer un appel pour des renseignements implique d’attendre dans une file d’attente à patienter longuement. Loin d’être agréables, ces conditions peuvent pourtant être facilement évitées en optant pour une réparation d’ordinateur à domicile. Bien plus pratique, cette méthode vous évitera d’interminables attentes ou le recours à des services de hotlines coûteux et souvent peu accessibles aux utilisateurs novices en informatique.

La réparation d’ordinateur ne nécessite aucune désinstallation de matériel, aucun transport et aucune file d’attente. Dans le cas d’une panne demandant du temps pour être réparée, l’ordinateur reste donc chez vous . Vous pouvez donc continuer à l’utiliser dans la mesure de ses capacités. Le dépannage d’ordinateur portable ou fixe est d’ailleurs plus rassurant lorsqu’il est effectué à domicile. Les utilisateurs aiment garder un œil sur leur appareil. C’est un comportement compréhensible, dans la mesure où l’ordinateur domestique contient souvent de nombreux fichiers privés:

  • les photos de famille
  • des documents administratifs
  • les relevés de comptes bancaires
  • d’autres fichiers professionnels

On préfère donc savoir son ordinateur en sécurité chez soi plutôt que chez un réparateur de PC que l’on ne connaît pas, indépendamment de son professionnalisme.

La réparation d’ordinateur à domicile, c’est aussi un service de proximité

Une réparation d’ordinateur à votre domicile est également intéressante puisqu’elle permet des échanges plus simples avec le réparateur. Ce dernier, lors de son intervention, pourra facilement vous poser des questions qui l’orienteront dans son travail : avez-vous remplacé un composant récemment ? Avez-vous effectuée telle ou telle mise à jour ? ou toute autre information que vous n’auriez pas pensé à mentionner en confiant votre ordinateur au guichet d’un service de réparation. Une fois la panne réparée, la présence du réparateur lui permet aussi de prendre le temps de vous expliquer ce qu’il a fait. Les causes du problème rencontrés ainsi que les manipulations à effectuer s’il devait se reproduire.

depannage informatique st aygulfAinsi, même sans recevoir une formation en informatique, vous bénéficierez tout de même d’une certaine approche pédagogique qui pourra vous être utile à l’avenir. Et vous profiterez également d’une certaine transparence sur l’intervention effectuée. Une possibilité de voir concrètement les manipulations pour lesquelles vous êtes facturé et d’éviter une surfacturation ou tout autre abus.
Tous ces avantages, auxquels s’ajoutent encore:

  • une disponibilité des professionnels
  • la facilité de prise de rendez-vous
  • la ponctualité des interventions
  • le respect de la confidentialité dont font preuve les réparateurs

Tout ceci font de l’intervention à domicile une manière à privilégier lorsque vous souhaitez profiter des services d’un spécialiste en informatique à Fréjus.